Communistes libertaires de Seine-Saint-Denis

Accueil > Mots-clés > Thèmes > Répression

Thèmes

Répression

Actualités, analyses et informations relatives à la répression des mouvements sociaux, aux violences et exactions policières et aux dénis de justice.

Articles

  • Pour soutenir les salariés d’Air-France convoqués au TGI de Bobigny et pour défendre le droit de se défendre

    Rassemblement de soutien aux salariés d’Air France, le 27 mai de 9h à 17h devant le tribunal de Bobigny. Les organisations syndicales de la Seine-Saint-Denis ont eu l’occasion d’exprimer leur profonde indignation et leur colère suite à la condamnation de 8 ex-salariés Goodyear à 24 mois de prison dont 9 mois ferme.

  • 1er Mai : Jolie manif à Noisy-le-Grand

    2 mai 2016, par Jean-Yves

    Depuis plusieurs années les forces syndicales et politiques organisent une manifestation au matin du 1° mai qui traverse les cités autour du RER de Champy.
    Cette année encore des drapeaux Solidaires et CNT, PG, Ensemble, NPA et AL égayaient le défilé de 150 à 200 personnes. Le PCF et la CGT, pourtant signataires, n’étaient pas visibles. Chaque année, sur la dalle du RER, nous croisons les vendeurs de muguet socialiste, sans contact ni échange. Cette (...)

  • Soutien aux deux syndicalistes interpellés à Saint-Denis

    Communiqué de la Ligue des Droits de l’Homme. Le jeudi 28 avril, quelques centaines de manifestants et manifestantes ont bloqué le port de Gennevilliers, à l’occasion d’une action menée pacifiquement dans le cadre du mouvement en cours contre le projet de loi travail, dite loi El Khomri. Les manifestants qui se rendaient ensuite à la bourse du travail de Saint-Denis se sont retrouvés encerclés par les forces de l’ordre. 120 personnes ont alors été interpellées et deux d’entre elles placées en garde à vue : un syndicaliste de Sud-Rail et un sociologue, enseignant-chercheur à l’université Vincennes Saint Denis (Paris 8) et syndiqué à la CGT, Nicolas Jounin ; ils ont été arrêtés bien qu’ils n’aient commis aucune violence.

  • Mobilisation contre la loi « travail » : deux syndicalistes renvoyés devant le tribunal

    Communiqué de la CGT Education 93 et de l’UD CGT 93. Ce matin, jeudi 28 avril 2016, à Saint-Denis, deux syndicalistes ont été arrêtés lors d’une manifestation dans le cadre de la mobilisation contre la loi « travail ». Les deux manifestants ont été placés en garde à vue, accusés d’avoir commis des violences contre les forces de l’ordre. Cette nuit, les deux manifestants sont déférés et cités à comparaître demain, vendredi 29 avril à 13h au tribunal de Bobigny. Ces arrestations sont disproportionnées et les accusations formulées contre les deux syndicalistes mensongères. Notre camarade de la FERC CGT, Nicolas Jounin, enseignant chercheur à l’université Paris 8, sociologue reconnu, n’a commis aucune violence. En revanche, les deux syndicalistes ont été victimes de violences policières alors qu’ils participaient à une manifestation pacifique.

  • Libération immédiate des manifestant-es en action contre le projet de loi Travail

    Cmmuniqué de Solidaires. Ce matin, plusieurs centaines de manifestant-es ont bloqué le port de Gennevilliers, premier port d’Ile-de-France. Cette action, symbolique et pacifique, s’inscrivait dans le cadre du mouvement en cours contre le projet de loi travail, porteuse de régression sociale. Ces manifestant-s, notamment membres de La Coordination national étudiante, de Nuit debout et de l’Union syndicale Solidaires, entendaient montrer leur refus du projet gouvernemental. Alors qu’ils/elles revenaient de cette action pour se rendre à l’Assemblée générale interprofessionnelle organisée à la bourse du travail de Saint Denis, plus de 120 d’entre eux ont été interpellé-es par la police.

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30

Brèves

  • 2 décembre 2015 – Quand les flics se lâchent...

    Mercredi matin, des militants disposent quelques affiches « Alternative libertaire » sur l’esplanade où va se tenir le rassemblement de soutien aux salariés d’Air France. La police les stoppe. Relevé d’identité complète, prise d’affiches pour une main courante avec convocation ultérieure. L’un fait remarquer au monsieur en bleu qu’il ne trouvera pas de terroriste dans son petit seau de colle. Le policier lâche alors sa haine politique en traitant les (...)
  • 29 novembre 2015 – Le pouvoir réprime la liberté de manifester et de s’exprimer

    Des milliers de militants et militantes protestant contre la mascarade la COP 21 ont été violemment attaqués, matraqués, gazés, tabassés par les forces de répression de Hollande, Valls et Cazeneuve. Des centaines sont actuellement prisonniers, soit dans les commissariats soit sur la place de la République, transformée en camp géant. Au moins un militant du Collectif Alternative libertaire Seine-Saint-Denis a été arrêté et un autre est toujours (...)
  • 2 novembre 2014 – Répression sans limite !

    Le gouvernement Hollande-Valls cherche à battre le record d’interdictions de manif et de brutalité policière contre les mouvements de contestation. Après avoir interdit l’été dernier les manifestations de soutien au peuple palestinien et criminalisé les soutiens à la cause à la cause palestinienne, il interdit les manifs en mémoire de Rémi Fraisse et contre la répression policière, comme celle qui était organisée aujourd’hui au départ de la place (...)
Site réalisé avec SPIP | Plan du site | Contact | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0