Communistes libertaires de Seine-Saint-Denis

Accueil > Mouvements sociaux > Ourry : fin de la grève et bilan

Ourry : fin de la grève et bilan

mercredi 15 mars 2017

Après une semaine de grève très majoritairement suivie le patron finit par lâcher du lest pour faire cesser le mouvement. Dans un conflit aussi long, il y a toujours le moment où il faut décider d’engranger de premiers succès et d’arrêter, ou de poursuivre parce que le compte n’y est pas après tant d’efforts. Ce n’est pas à nous de juger le choix fait par les grévistes. Voici le bilan qu’ils font de leur premier mouvement. Dans tous les cas la direction sait maintenant qu’elle ne peut plus dicter sa loi sans risquer une réaction collective et ça c’est peut-être le plus important pour l’avenir :

Les salariés d’OURRY, après une semaine de grève suivie très majoritairement, ont mis fin à leur mouvement le 13 mars après la signature d’un accord de fin de conflit.
Face à une direction au départ fermée à toutes discussions ils ont su faire bouger les lignes et ainsi obtenu :

  • une augmentation de 0,6% sur les salaires avec effet rétroactif au 1er janvier.
  • Le calcul de leur prime d’ancienneté sur leur salaire réel, soit une augmentation de 0,3%.
  • l’augmentation de la participation employeur aux chèques vacances, qui sera désormais de 70%.
  • La mise en place d’un travail avec le Comité d’Hygiène de Sécurité et des Conditions de travail et un groupe de salariés, sur la mise en conformité des sites, en particulier ceux de Meaux et Noisy.
  • Une réflexion sur l’octroi de moyens supplémentaires pour les zones où la collecte s’effectue à deux agents (zone pavillonnaire) au lieu de trois habituellement. C’est le premier conflit social de cette ampleur dans une entreprise qui avait pris l’habitude de confondre dialogue social et monologue patronal. Les salariés ont fait une démonstration de force, de détermination et de solidarité. Ils ont fortifié un collectif de lutte et renforcé l’influence de la CGT au sein de l’entreprise. Ce sont deux points d’appui pour exercer la plus grande vigilance sur les engagements pris par la direction d’OURRY. Après avoir décidé démocratiquement de la fin de la grève, les « OURRY » ont réintégré la tête haute leurs postes de travail. Les salariés d’OURRY tiennent à remercier l’ensemble des citoyens, des agents territoriaux, des travailleurs du privé, des militants syndicaux et politiques qui les ont soutenus depuis le début du mouvement.

Mots-clés

Recevoir l'infolettre

Site réalisé avec SPIP | Plan du site | Contact | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0