Communistes libertaires de Seine-Saint-Denis

Accueil > Auteurs > Jean-Yves

Jean-Yves

Envoyer un message


Envoyer un message

Articles de cet auteur

  • Solidaires d’Emma

    Communiqué du Collectif Alternative libertaire Seine-Saint-Denis en solidarité avec une militante communiste agressée à plusieurs reprises à Bobigny en raison de son engagement politique.

  • Nous avons enterré un projet délirant !

    Tract d’ARIVEM concernant l’abandon du projet d’usine de tri biomécanique géante à Romainville. Vous êtes tous au courant du projet d’usine de tri mécano-biologique (TMB) et méthanisation qui était prévu à Romainville, aux abords de Noisy-le-Sec, Bobigny et Pantin. Un procédé censé trier les ordures ménagères en mélange à la place des gens, mais qui ne marche nulle part. L’usine, en revanche, aurait généré de graves nuisances et mis en danger les populations avoisinantes, pour un coût de près de 500 millions d’euros. La mobilisation de la population des communes directement concernées a vite montré que les habitants ne laisseraient pas faire cette monstruosité. Et le Syctom a fini par comprendre que son usine était « socialement inacceptable ».

  • Laïcité et vivre ensemble : Quel rôle pour la laïcité face aux évolutions de la société française ?

    Débat organisé par la section LDH de Bondy - Noisy - Rosny - Bobigny le 11 mars à 20h à la bourse départementale du travail à Bobigny. Avec Alain Bondeelle, philosophe.

  • Indignation face au traitement réservé aux familles expulsées à Stains

    Communiqué du collectif Romeurope Seine-Saint-Denis du 26 février concernant l’expulsion le 24 février des 185 personnes vivant rue Jean Durand à Stains. Le 24 février 2015, 185 personnes vivant rue Jean Durand à Stains (93240) ont été évacuées du bidonville sur lequel elles s’étaient installées depuis plus de quatre ans pour certaines, six mois pour les dernières arrivées. Nous regrettons qu’aucune alternative durable n’ait été proposée à l’ensemble des habitants de ce bidonville, qui avaient pourtant une réelle volonté d’intégration en France et le souhait d’offrir une vie plus décente à leurs enfants. Plus de 60 familles vivaient dans ce bidonville. L’expulsion s’est faite sur la base d’un arrêté municipal fondé sur la dangerosité et l’insalubrité en date du 4 décembre 2014 et n’a pas respecté la trêve hivernale inscrite dans la loi ALUR y compris dans le cas des squats et bidonvilles, dont les décrets d’application ne sont pas encore publiés : c’est légal, mais comment comprendre qu’un élu qui se dit de gauche n’anticipe pas l’application de cette loi ?

  • Pour le retour d’Ahoua !

    Pétition de la CGT UT 93 Inspection du travail et de SUD Travail - Affaires sociales pour le retour d’une salariée d’O-Net mutée arbitrairement et autoritairement.

0 | ... | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | 45 | 50 | 55 | 60

Mots-clés

Lieux

Recevoir l'infolettre

Site réalisé avec SPIP | Plan du site | Contact | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0